Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 mars 2013

Vosges Alternatives au Nucléaire à Paris

Très belle manifestation pour cette journée ensoleillée du 9 mars. Les collectifs du réseau Sortir du Nucléaire s'étaient rassemblés pour encercler les lieux de pouvoir.

Les Vosgiens se sont mobilisés massivement à l'appel de Vosges Alternatives au Nucléaire en remplissant un bus plein à craquer pour aller manifester à Paris.

Il faut dire que le département des Vosges est particulièrement concerné par les dangers du nucléaire, situé dans la zone du Bure, de Fessenheim, du site militaire de Luxeuil, et pas très loin non plus de Cattenom. Sans parler des différents convois de déchets qui y circulent en train et des soupçons qui peuvent peser sur le développement d'un site de transformation des déchets à Damblain, site Seveso innocupé à quelques encablures de train de Bure, des lignes de train sur lesquelles RFF tentent de tuer le transport de passagers.

La motivation pour les militants vosgiens est bien sûre globale pour une sortie nationale et internationale du nucléaire civile et militaire et n'est pas seulement une démarche NIMBY (not in my back yard).

Mais on ne peut pas s'empecher de remarquer que les vosgiens sont particulièrement motivés dans ce combat car la sortie du nucléaire représente aujourd'hui la seule solution économiquement plausible et immédiatement applicable pour recréer les dizaines de milliers d'emplois que nous avons perdus dans le département.

En effet le département des Vosges est un véritable gisement d'emplois verts avec des forts potentiels naturels et de réels savoirs faire industriels et agricoles :

  • Fabrication d'isolants biosourcés (ouate de cellulose, laine de bois, mouton, chanvre, textile recyclé)
  • Ressource bois de construction et bois de chauffage
  • Compétences industrielles facilement transférables dans la fabrication de panneaux solaires et de pompes à chaleur
  • Potentiel micro-hydraulique
  • Tissus agricole adapté pour accueillir de petites unités de méthanisation et de méthanation

Ces dizaines de milliers d'emplois sont actuellement à l'état de souhaits, parfois d'incantations stériles de nos politiciens locaux qu'ils soient UMP ou PS, la politique d'immobilisme énergétique mené par les gouvernements de ces deux partis et l'actuel débat tronqué sur la Transition Energétique ne pouvant aboutir que sur quelques petites touches de peinture vertes ici et là vont laisser le département des Vosges dans un chômage profond et durable encore quelques décennies de plus.

vosges alternative au nucléaire, vosges alternatives au nucléaires, vosges anti nucléaire, vosges antinucléaire, bus vosges, bure fessenhein, tonnerieux, vosges an, réseau sortir, sortir du nucléaire, vosges, nucléaire, sortir, seveso, train, damblain, nucléaire luxeuil

Les commentaires sont fermés.