Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 août 2013

Déodatie en Transition

Quel est le point commun entre le projet de la ferme de Froide Fontaine, la permaculture, l'habitat groupé, les Croqueurs de Pomme, le fait de savoir forger des outils à l'ancienne, la consommation de kéfir, de kombucha ou de graines germée, la sortie du nucléaire, les systèmes d'échanges locaux, et toutes les autres choses qui ont été présentées ce samedi à Denipaire ?

froide fontaine, permaculture, habitat groupé, croqueurs de pomme, vosges, déodatie, transition, énergies fossiles, résilience, structurelle, conjoncturelle, pic,kombucha, graines germées, forger

A priori aucun lien et pourtant, toutes ces actions participent à la Transition car elles améliorent la résilience de l'économie locale.

La résilience c'est la capacité que nous avons collectivement à surmonter les crises, la crise actuelle est structurelle et non conjoncturelle, elle tire sa source dans le fait que notre économie mondialisée est basée sur une exploitation "à crédit" des énergies fossiles, à crédit car elle laisse la facture environnementale aux générations futures. La formidable expansion économique et technologique que nous venons de vivre lors de ces 3 derniers siècles se confronte aujourd'hui au "Pic" des ressources, nous consommons plus de ressources que nous en découvrons, et comme la plupart de ces ressources (pétrole, uranium, terres rares,...) ne sont pas renouvelables nous sommes condamnés à subir une phase d'épuisement à court terme.

Subir ? c'est la tout l'enjeu de la Transition, en mettant en place une économie résiliente nous devenons moins dépendant de la mondialisation et nous encaissons plus facilement les chocs économiques. Mieux que ça, la Transition amène une vision positive de l'avenir, le déclin de notre économie carbonée mondialisé est une chance pour retrouver certaines valeurs que nous avions perdues, la société de consommation laissera la place à une société de "vivre ensemble" basée sur une micro-économie beaucoup plus humaine.

Hors de question pourtant de retourner en arrière, même si la redécouverte de l'agriculture vivrière et à l'artisanat donne un côté rustique à la Transition, les richesses immatérielles, le savoir, la science, la culture vont reprendre le dessus sur les richesses matérielles. Demain savoir greffer un arbre fruitier aura plus de valeur q'un écran plasma.

Quand on n'a plus de pétrole on doit avoir des idées, et pour cela il ne faut pas hésiter à aller piocher dans les savoirs oubliés.

Comment faire monter de l'eau dans une citerne ? avec une pompe bien sur, et donc une consommation d'énergie ... et bien pas forcément, Montgolfier avait inventé le bélier hydraulique, un système astucieux qui permet de remplir une citerne située plus haut que la source qui l'alimente sans énergie.

froide fontaine, permaculture, habitat groupé, croqueurs de pomme, vosges, déodatie, transition, énergies fossiles, résilience, structurelle, conjoncturelle, pic,kombucha, graines germées, forger, bélier hydraulique

A l'image de cette solution qui remplace l'énergie par l'intelligence nous pourrions faire beaucoup de choses pour vivre mieux avec moins.

Les commentaires sont fermés.