Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 août 2013

Les Jardins Familiaux : appel à témoins

Ma précédente note sur les jardins familiaux d'Epinal a fait régir plusieurs internautes de différentes régions de France qui sont dans la même situation. Il semble que les bios et les permacoles soient des "minorités opprimées" et que le jardinage façon phytosanitaire des années 60 soit toujours le modèle dominant.

Une internaute m'a donné le lien vers la charte des jardins familiaux qui a été adoptée en 2007 :

http://jardinsfamiliauxhsc.wifeo.com/documents/CHARTEJARD...

jardins familiaux, jardin épinal, jardins d'épinal, route d'archette, charte des jardins, charte, jardin, permaculture, paillage, béchage profond

dans la théorie c'est donc bien la permaculture qui doit être pratiquée, compost, paillage, supression du béchage profond, pas de mise à nu de la terre, association de végétaux complémentaires, accueil des prédateurs utiles, bref tout le contraire de ce qui est demandé dans la pratique.

On doit donc se demander pourquoi cette charte n'a pas été suivi d'effets notables. Probablement un manque d'éducation et d'accompagnement dans le changement des pratiques.

Si vous aussi vous avez constaté des écarts importants entre les pratiques et cette charte, ou si l'on vous a reproché des pratiques permacoles lors de l'exploitation d'un jardin familial merci d'envoyer vos témoignages à l'adresse suivante : gaelle.faurepinel@gmail.com

Un courrier sera adressé au collectif des "jardins familiaux" et vous serez tenus au courant des suites qui y seront donné.

Merci d'avance pour votre coopération.

28 juillet 2013

Les jardins familiaux sont-ils Bio ?

Des jardins familiaux sont présents à deux endroits à Epinal, au Saut-le-Cerf et route d'Archette, ils sont censés être mis à disposition de familles afin de leur apporter un complément de ressources en cultivant leurs propres légumes, lorsqu'on suit les préconisations qui les encadrent il s'agirait de pratiquer un jardinage familial sans pesticides et favorisant les techniques permacoles.

Pourtant ceux d'Epinal semblent fonctionner de manière très différente, derrière le discours se cachent des pratiques assez surpenantes. Je passerai sur le fait que certaines parcelles soient quasiment devenues des résidences secondaires avec mobil home et pelouse. Ce qui n'est plus du tout en phase avec l'esprit de ces jardins. Mais surtout le jardinage qui y est pratiqué est diamétralement opposé au jardinage biologique. Motorisation, intrants chimiques, pulvérisation de pesticides (sans protections adaptées), tout ce matériel onéreux et polluant semble parfaitement bien accepté par l'association qui gère ces jardins. Il n'en est pas de même pour les jarindiers qui souhaitent respecter l'esprit bio et cultivant en permaculture. Plusieur jardiniers m'ont fait part des pressions qu'ils subissaient aussi bien de la part de l'organisation que des autres jardiniers, pressions pouvant aller jusqu'à l'abandon de la parcelle.

Le pretexte est toujours le même, les "mauvaises herbes" selon certains nécessiteraient l'épandage de déserbants chimique. La notion de "mauvaise herbe" est pourtant très relative, et il ne faut pas confondre combat contre les adventices et élimination de toute biodiversité. Il est frappant de voir de nombreuses parcelles où la peur des adventices a conduit à une terre totalement dénudée, perdant ainsi son humidité et son humus. Le paillage semble inconnu de la plupart et cela par contre ne choque personne. Il y a vraisemblablement deux écoles de jardinage, d'un côté ceux qui consomment une terre devenue dénudée et morte, de l'autre ceux qui cultivent le sol en le régénérant par la biodiversité.

Pour contribuer à faire changer les choses, une jardinière à pris les devant en expliquant à ses voisins pourquoi elle cultive certaines plantes qui ne ressemblent pas à des légumes connus et pourquoi elle a choisi une autre méthode que la mise à nu de la terre. Ses petites pancartes sont suffisement explicites :

jardinage,jardin,jardins,jardins familiaux,jardins ouvriers,épinal,saut le cerf,route d'archette,permaculture,ligue du coin de terre,paillage,moutarde,compost,compostagejardinage,jardin,jardins,jardins familiaux,jardins ouvriers,épinal,saut le cerf,route d'archette,permaculture,ligue du coin de terre,paillage,moutarde,compost,compostage

jardinage,jardin,jardins,jardins familiaux,jardins ouvriers,épinal,saut le cerf,route d'archette,permaculture,ligue du coin de terre,paillage,moutarde,compost,compostage

 

 

 

 

jardinage,jardin,jardins,jardins familiaux,jardins ouvriers,épinal,saut le cerf,route d'archette,permaculture,ligue du coin de terre,paillage,moutarde,compost,compostage